mardi 14 février

Non, ce blog n'est pas mort, il bouge encore !!!

Contrairement aux apparences, ce blog n'est pas défunt ! Me revoilà, après plusieurs mois ! Je ne prendrais pas mon petit bonhomme comme excuse, même si c'est vrai que ce petit bout de 4 mois bientôt (et deux dents déjà !!!) nous demande beaucoup de temps et d'attention. Je pense que la reprise du boulot, et l'organisation que cela demande a fait passer le temps beaucoup plus vite ces deux derniers mois.

Et voilà, c'est reparti le boulot. Bon, les CP d'abord, qu'est-ce que j'en pense... Ils sont bien mignons, gentils et sages. Pas de conflits à régler si ce n'est des "maîtresse, il m'a dit que j'étais un bébé !".  De la rigolade en comparaison des conflits avec les CM2. De plus, je n'ai que 15 élèves, et même seulement 14 à la reprise. Je ne vais pas me plaindre, mais c'est limite pas assez pour avoir une dynamique de classe à certains moments. Par contre, c'est vrai que pour les gros apprentissages, c'est plutôt top de pouvoir travailler en petits groupes.

Parlons des apprentissages, tiens. Là, j'ai plus de mal... Trop monotone pour moi je pense : lecture, écriture, phonologie, maths et si on a le temps, découverte du monde. Tous les matins, découverte d'une nouvelle page de l'album (on travaille sur album de littérature jeunesse - par exemple, après les vacances on va bosser sur "le loup est revenu" de Geoffroy de Pennart, en lien avec des contes), exercices de lectures. Toutes les semaines, un ou deux nouveaux sons en phonologie, les syllabes qui s'y rapporte, des exercices systématiques, de la production autour de cela... Bref, un peu monotone !

Le gros avantage, même si je n'ai pas le temps de faire mon cahier journal, je sais ce que j'ai à faire dans la journée. Deuxième avantage, je bosse en équipe avec deux "routardes" du CP, qui ont déjà préparé un max de trucs, et je me retrouve à préparer très peu de chose, ce qui m'arrange bien avec mon p'tit loup pour l'instant. Mais après 5 semaines de pratique, je ne suis pas vraiment emballée... A tel point que je me demande si je ne vais pas faire le "mouvement" pour changer de poste, d'école, voir peut -être demander des remplacements un moment, pour voir différentes choses. J'en ai discuté avec des collègues remplaçantes qui en sont très satisfaites. A voir...

Sinon, les nouvelles du front : ça y est, la CLIS de notre école fermera à priori en septembre. Cela ne nous étonne que peu, vu qu'il n'y a plus de maître spécialisé en place, et que la CLIS rassemble cette année, des petit niveau et des grands niveaux. Certains élèves relevant de CLIs sont déjà intégrés dans des classes "normales". Le résultat reste très...proche du néant, si j'ose traduire ainsi la pensée de mes collègues concernées. Un élève dans un autre CP n'est pas capable de comprendre la consigne "va mettre une blouse", un élève intégré dans un CE2 (à 10 ou 11 ans) refuse de monter en classe une fois sur deux après les récréations... Bof bof... Mais malgré les grèves, les opérations "école morte" des parents, c'est vers cela que l'on se dirige... Et vers des classes à 25 voir plus, avec la modifications des ZEP prévue...

Ah là là, vive les vacances !!!

Posté par sofynet à 10:55 - Commentaires [3] - Permalien [#]

mercredi 07 décembre

Bientôt la reprise...

... mais en attendant, je caline, cajole, materne mon petit ange qui est né le 18 octobre (avec seulement une journée d'avance, malgré toutes les prédictions). 4,3 kg et 54cm à la naissance, vous parlez d'un "petit" ange !!! Bien sur, c'est le plus beau bébé du monde, comme le diront toutes les mamans. Et un bébé, cela demande de l'organisation et de l'astuce !! Par exemple, tenir le biberon de la main gauche et taper sur le clavier de la main droite... Passer l'aspirateur pendant que le repas chauffe (à condition de ne pas faire de béchamel, évidemment)... Faire la vaisselle pendant que la centrale vapeur chauffe... Pleins de petits trucs que je découvre de jours en jours, pas toujours avec bonheur !!!

Dans moins d'un mois maintenant, c'est la reprise du boulot... Pas le temps de me transformer en Desperate Housewives ! Romaric, précédemment appellé BB, va commencer la crèche à moins de 3 mois... Dur dur !

J'ai pris un premier contact avec mes loulous lundi (j'ai eu le droit cette fois !). J'ai passé la matinée dans ma classe avec mon remplaçant, histoire de voir "comment ça marche" un CP... Me voilà rassurée, et je vois mieux où je vais. D'autant que les collègues ont préparé la lecture de tous les albums de l'année (on ne suit pas un livre, mais un album par période). Mes p'tits loups sont 15, 5 filles et 10 garçons, et ont l'air tous mignons, à part un speed à bien canaliser, mais il y a au moins 5 très faibles, pas encore capable de reconnaitre les mots outils... Bouhh...

Enfin voilà, la reprise approche, et le bib' se finit, donc RV à un prochain bib' !

Posté par sofynet à 15:31 - Commentaires [3] - Permalien [#]
mardi 13 septembre

Frustration ...

Je voulais passer à l'école cet après midi pour faire un coucou aux collègues et voir mes élèves. J'appelle tout à l'heure, j'explique ça à ma directrice, qui me le déconseille fortement, en me disant que pour des CP, il est difficile de se caller dans le temps, que ça ne sert à rien, que c'est trop tôt, que ça va les perturber. Même son de cloche de la part de mon remplaçant.

Bon, ils ont probablement raison, peut être que je voulais juste me faire plaisir, mais je suis un peu... bof... un peu déçue. Quelque part, ça me donne la sensation que se sera moi la remplaçante en janvier... Un peu dur à encaisser, mais c'est normal, quand on ne fait pas la rentrée...

Enfin bref, je vais tout de même aller à l'école, à la récré, voir les collègues, et je verrai mes monstres "de loin"...

Posté par sofynet à 13:56 - Commentaires [2] - Permalien [#]
mercredi 31 août

Pré rentrée

Et voilà, les collègues sont au boulot, par cette chaude dernière journée d'aôut.  Et moi,  pour changer,  je suis "vautrée" dans mon canapé, à attendre que le temps passe et que le bout'choux montre son nez (pas avant deux semaine, ça serait bien quand même !!!)

Quelque part, ça me fait tout drôle de ne pas faire cette rentrée.  D'abord, c'est la première fois que je "loupe" une rentrée des classes depuis... 28 ans, époque de mon entrée en maternelle (ouh là là, ça ne me rajeuni pas !). Je vois sans arrêt aux infos les préparatifs, les enfants qui entrent en classe en pleurant, ... et je me dis, eh bah non, pas cette année. Ahhh l'odeur des cahiers neufs ... Les stylos qu'on arrive pas à ouvrir, et qui n'écrivent pas tout de suite... LA première date de l'année écrite au tableau...Le bureau encore tout bien rangé, chaque chose à sa place ...

En plus, savoir que je devais avoir des ti bout'choux tout frais sortis de la maternelle, qui font leur entrée "chez les grands", et que je ne peux même pas aller les voir... Oui, parce que de toutes façons, je devais être en congé mater mercredi prochain, et mon remplaçant devait prendre la classe dès vendredi, pour ne pas perturber tout le monde. Donc je n'aurai fait que me présenter, les voir un peu, peut être rencontrer les parents, mais rien de plus...

Enfin, je ne vais pas me plaindre... Parce qu'en janvier, quand je reprendrais vraiment, je chanterai peut être une autre chanson !!!

En tout cas, bon courage à tous ceux qui ont repris ou reprennent demain, pour cette nouvelle année dans le monde merveilleux de l'éducation nationale !!!

Posté par sofynet à 13:53 - Commentaires [2] - Permalien [#]
mercredi 17 août

ah... j'oubliais

bonne fin de vacances à tous, en particulier les enseignants qui, je n'en doute pas, commencent à remettre le nez dans leurs bouquins, après cette date fatidique du 15 août. Bon courage !!!

Posté par sofynet à 14:59 - Commentaires [3] - Permalien [#]

The come back !

Bon, d'accord, ça fait pratiquement deux mois que je n'ai pas écrit... Arrggghhhh ! Ca passe vite. Mais bon, de nouveau couché, immobilisée sinon risque de naissance vraiment trop tôt... Bref, l'été au fond du lit et du canapé (pas très originale depuis avril !).

Je vais essayer de rattraper un peu mon retard, du moins jusqu'à la naissance, parcequ'après, il y a fort à parier que j'aurai quelques "blanc" !

Bon, j'ai eu des nouvelles de l'inspecteur le 30 juin, veille de ma reprise de boulot (et oui, j'ai bossé le 1er et le 2 juillet, quand même...). J'étais à l'école pour l'inauguration d'une fresque en mosaîque, inauguration pluvieuse, mais bon... Je croise donc mon cher ami lors de cet évènement. Il vient vers moi, tout sourire. Il a bien reçu ma lettre, en a parlé avec son supérieur (celui qui a une si haute estime de moi). D'ailleurs, il est en train de m'écrire pour me répondre, mais ça tombe bien que l'on se croise, il préfère discuter de vive voix (dans la cour, entouré de 200 gamins). Bref, il ne dénigre nullement mon travail, ma note n'est pas si mauvaise, elle s'inscrit dans la moyenne. Mais si je veux, il viendra m'inspecter prochainement...dit-il en regardant mon ventre qui faisait déjà une belle avancée à ce moment là... Je lui rappelle que je serai en congé jusqu'en janvier, et que j'aurai désormais des CP... Pas de problème pour lui, il reviendra me voir quand il pourra... D'ici là...

En attendant, je ne suis pas super active sur ma préparation de CP, la tête étrangement ailleurs ces temps ci... J'ai eu l'occasion de rencontrer mon remplaçant, qui prendra la classe dès le 1er (même si je devais normalement ne m'arrêter que le 7 septembre). Il connaît bien mes deux collègues de CP, donc je ne me fais absolument aucun soucis pour la mise en route de la classe, de l'année, ...

J'ai quand même essayé de me pencher sur un bouquin sur l'apprentissage de la lecture, j'ai dû en lire un chapitre... Pas très productif pour l'instant... Et je ne suis pas sure que quand le petit bout sera là, je serai plus efficace. Je vais tout de même essayer un peu de m'y mettre, profitant de la vague de la rentrée pour me dire "aller, je fais une rentrée virtuelle"... Non, c'est pas crédible ??? Arrgghh je suis démasquée, ma pile de magazine Parents, Neuf mois et autres m'a trahis.... Bon bah je retourne potasser alors !

Posté par sofynet à 14:56 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 22 juin

visite...

J'ai "craqué" hier et je suis passée à "mon" école. Première visite depuis 2 mois et demi. Juste un petit coucou le temps des deux récrés (celles de minipouss et celles des maxichiants).
Arrivée en pleine récré des petits (CP - CE1), j'ai entendu mon nom crié plusieurs fois... A quand les autographes ??? Ca fait plaisir, surtout venant d'élèves que je n'ai pas eu en classe. Une gamine m'a demandé si j'avais eu mon bébé... Bon, j'étais de dos, elle a trouvé la réponse quand je me suis retournée ...
Tout le monde avait l'air très content de me voir, ça aussi ça fait très plaisir. Et j'ai découvert mes "zouaves" dans toute leur splendeur. Ils ne sont pas descendu en recré avec les autres, cause visite du directeur du collège, et ma remplaçante m'a demandé si je voulais monter les voir... Ca a été l'occasion de leur dire deux petits mots sur leur comportement... Ils imaginaient probablement qu'en mon absence, tout contact était exclu... Bref, certains ont fait la tête quand j'ai annoncé, très calmement, que j'étais extrèmement deçue de tout ce que j'entendais sur eux (absentéisme couvert par les parents, qui viennent faire un scandale à l'école quand on refuse de donner le cartable des concernés à d'autres élèves, renvois régulier de la classe, j'en passe et des meilleurs). Je suis entrée dans la classe et ai trouvé mes quatres "emmerdeurs", chacun dans un coin de la salle... J'aurai pu le deviner...
Bref, mes zouaves me proposent tout de même un gouter le 1er juillet. Ils ne sont pas rancuniers !
Posté par sofynet à 14:25 - Commentaires [2] - Permalien [#]
lundi 20 juin

ça va bouger !!!

D'abord, toujours pas de news de l'inspecteur... No news, good news ?
Et voilà que la révolution est en marche... Après 5 ans (enfin presque, étant donné ces deux derniers mois et demi), j'abandonne mes CM2 à la rentrée pour une nouvelle aventure... dans la même école, bien sur (point trop de changements, que diable).
Depuis deux ans, je faisais savoir à qui voulait l'entendre que j'en avais un peu (voir franchement) assez des CM2, qui sont franchement "bouffant" par moment (même s'ils permettent quelques messages pleins d'humour). En juin 2003, j'évoquais un éventuel désir de changer de niveau, mais pas dans l'immédiat. L'an dernier, je ne rêvais que de cela, et devant une fermeture de classe, différents départs, ... j'ai accepté de "rempiler" pour un an, avec la promesse d'avoir des CE2 pour la rentrée 2005... Durant l'année, la chose a semblé se confirmer, je devais avoir des CE2 à la rentrée, les perspectives de travail étaient évoquées avec mes futurs collègues "de niveau"... Mais c'était sans compter les changements d'effectifs, le rééquilibrage des classes, ...
Bref, après un dimanche de cogitation intense, suite aux infos reçues des collègues (merki les filles !), j'ai accepté de revoir mes objectifs à la baisse... C'est à dire au CP !
Bon, un sacré bouleversement en perspective !!! Passer de pré adolescents, presque de ma taille, avec tout ce qui va avec, à des bout'choux sortant de maternelle, à qui il faut apprendre à lire (bon d'accord, certains CM2 ne savent pas lire non plus...ok, c'est pas drôle), à compter, à écrire... Bouhhh... Comme changement dans le métier, c'est pas mal ! J'ai une collègue qui fait l'inverse (en gros, on échange nos places...) : elle passe des bout'choux aux maouss costaux... J'imagine qu'elle partage mes sentiments : comment ça va se passer, ...
Sans compter qu'il va falloir que j'apprenne quelque chose de capital : la patience !!! Et je ne pense pas qu'il s'agisse de la même patience qu'avec mes CM2... Ni le même humour. Je doute de pouvoir dire aux CP qui me demanderait s'ils prennent leur cahier pour écrire : "non, écris sur la table, j'ai loué un camion pour corriger les exercices ce soir...", ou encore, à la question "je la colle où, la feuille?(après avoir donné la consigne 4 fois...)", "bah là, sur le tableau, ça me semble pas mal..." Va falloir que je renouvelle sérieusement mes blagues ...
Blagues à part (ah ah), ça me fait tout drôle d'imaginer cette rentrée avec des CP, après 5 ans de grands dadais, de p'tites minettes avec leurs problèmes de pré adolescentes... Malgré certaines galères, des moments vraiment pénibles, des programmes pas simples à faire avancer, y'a eu plein de bons moments. Même si c'est ce que je voulais depuis longtemps, ça fait malgré tout un petit quelque chose, d'autant que je ne finis pas cette dernière année chez les grands...
Posté par sofynet à 15:23 - Commentaires [1] - Permalien [#]
mercredi 08 juin

La pire contre attaque...

Jeu de mot facile...
J'ai effectivement contre attaqué, par un courrier envoyé à l'inspecteur, dans lequel je lui indiquait ma surprise à la vue de ma note et du commentaire, et où je me défendais sur deux points particuliers, le soin des cahiers et les projets. J'y ai bien reprécisé l'attachement et l'intérêt que j'ai pour ce métier, la motivation dont je fais preuve (même si ça ne semble apparement pas évident), et le soucis constant que j'ai de progresser encore. Mais j'ai aussi dit que j'estimais ne pas mériter un tel commentaire, laissant entendre que je n'avais pas progressé depuis ma sortie de l'IUFM.
Ai-je eu tord ou raison, je me le suis demandé un certain temps. Je pense que de toutes façons, cette lettre ne changera rien à la vision qu'à l'inspecteur de moi, et j'ai préféré faire ce courrier que de ruminer indéfiniment, tel Caliméro, "C'est vraiment trop injuste". Ca ne changera peut être rien (même si je n'ai pour l'instant pas signé mon rapport d'inspection), j'ai au moins l'impression que ça ouvre le débat, que ça appelle discussion... On verra...

Postée depuis une semaine, je n'ai pour l'instant aucune réponse. Je ne me suis pas directement dérangée à l'inspection puisque toujours en arrêt de travail et à "mobilité réduite" (même si cela va baucoup mieux)...

Affaire à suivre...

Posté par sofynet à 13:47 - Commentaires [4] - Permalien [#]
lundi 30 mai

un blog de futur 'instit'

Je viens de le découvrir, ça m'a l'air très sympa... A suivre !
Posté par sofynet à 11:47 - Commentaires [1] - Permalien [#]
vendredi 27 mai

Le Havre

Un site superbe de photos du Havre... Vraiment très beau, cela nous montre la ville sous un autre aspect...
Posté par sofynet à 08:46 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Cinéma, asiatique surtout

Voici le lien avec le blog de mon cher et tendre. Il parle surtout du cinéma asiatique, sa passion. N'hésitez pas à découvrir le cinéma asiatique, il y a vraiment de très bons films ! Par exemple, Locataires, que l'on a vu à Deauville et qui je crois sort bientôt sur les écrans...
Posté par sofynet à 08:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 26 mai

KO...

Loin d'être parfaite, je pensais tout de même faire mon boulot comme il se doit, en faire un maximum pour mes élèves. C'est un travail que j'ai choisi, que j'aime, bref pour lequel je me sens bien...
Je viens de recevoir mon rapport d'inspection, annoté tout d'abord par l'inspecteur de circonscription, celui qui m'a visité : "M... témoigne de capacités pédagogiques avérées. Soucieuse de remplir le contrat d'enseignement qui lui est confié, M... s'efforce de développer des projets qui sont sans doute motivants mais qui éloignent parfois les enfants des apprentissages scolaires dont ils ont besoin. Avec ma confiance." Suivi par l'adjoint de l'inspecteur d'académie (personne que je ne connais pas, qui ne me connais pas...) : "Une évolution de votre enseignement est nécessaire" ... 0.5 point d'augmentation de note...
Je suis KO, découragée...
Posté par sofynet à 15:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mercredi 25 mai

Inspection... pas glop !

Y'a des jours, comme ça, on a envie de faire son Caliméro... C'est vraiment trop injuste !
Le 24 février, je reçois à l'école une lettre de l'inspection de ma circonscription. Je suis inspectable depuis le lundi précédent, et ce pendant un mois. Chouette chouette, j'attends ça depuis un an, avec un faux espoir le 1er avril dernier (cf un message de l'an dernier). Bon, branle-bas de combat, rangement de la classe, vérification des cahiers, des affichages - bien qu'ils viennent d'être refait, mise à jour de tous les documents officiels qui sont demandés, bref, je fais du mieux que je peux pour me mettre à jour (même si j'ai un peu la tête ailleurs depuis quelques jours, rapport à un petit haricot qui pousse en secret dans mon ventre).
Pour les affichages, je pensais avoir suivi les instructions de l'inspecteur qui, lors d'une animation pédagogique quelques semaines avant, avait indiqué qu'il préférait voir moins d'affichages, mais plus utiles, comme par exemple des rappels sur les natures de mots, (enfin, c'est ce que j'ai cru comprendre)... C'est ce que je me suis empressée de faire. Il m'a reproché le peu d'affichage et leur inutilité...
Bon, j'avoue, peu d'art plastique affiché dans la classe (j'ai plutôt choisi de décorer les couloirs et escaliers, et même là, c'était léger), et un mur complet consacré à un projet. Par contre, j'ai raffraichi la frise chronologique, y ai ajouté quelques illustrations, ... suite également à une animation pédagogique animé par l'inspecteur.
Le grand jour arrive, un lundi après midi.  Séance d'histoire, matière que j'apprécie particulièrement (5 ans de fac d'histoire, ça laisse des traces), et que j'adore enseigner. Séance sur les artistes qui entourent Louis XIV, construction d'affiche après une recherche lors de la séance précédente par les enfants. Pour chaque artiste, j'essaie d'expliquer, de rajouter un ou deux mots, de "raccrocher" avec les oeuvres d'eux qu'on a pu observer ou que les enfants peuvent connaître... Bref, j'étais de faire tenir cela en 45 minutes. L'inspecteur me reprochera lors de l'entretien d'avoir "plaqué" des noms de comédies de Molière et me fait comprendre qu'il aurait été peut être plus intéressant de chercher d'où venait ce surnom, de connaître son parcours (ce n'était pas le but de la séance, écrit clairement sur la fiche de préparation!) Et cela apparait sur mon rapport... Bon, passons...
Il n'a pas omis de me dire non plus que j'étais très en retard sur le programme d'histoire, et qu'il était impensable que je le boucle d'ici juin... Ca, j'en suis bien consciente, mais ce que je sais aussi, c'est que les collègues des classes précédentes doivent reprendre de telles bases en histoire et géographie qu'il est impossible de suivre une progression plus rapide, et que c'est un choix de reprendre là où les collègues se sont arrêtés plutôt que là où je "devrais" reprendre, quitte à laisser d'immenses "trous" dans l'histoire. Sans compter que le moyen age, les grandes découvertes ou la renaissance ne s'étudient pas en deux séances, surtout lorsque, fidèle aux textes officiels, on s'appuie sur des documents divers et variés, qu'on essaie de "raconter" l'histoire pour intéresser les enfants... Mais bon, passons...
Ce que j'ai plus de mal à digérer suite à cette inspection, c'est les reproches qui m'on été fait suite à la tenu des cahiers et classeurs de certains enfants. Me montrant un classeur, ce charmant monsieur m'indique qu'il aurait mis le classeur à la poubelle vu son état. Or, ce classeur appartient au pire de mes élèves, qui n'en a rien à faire de rien. J'ai déjà tanné cet élève plusieurs fois pour que le classeur soit rangé, soit propre, ... Mais arrivée en mars, j'ai légèrement baissé les bras, étant donné que l'attitude et le manque de travail de ce zouave m'inquiétait autrement plus que son classeur... Ceci a pourtant figuré dans mon rapport d'inspection, ainsi que la mauvaise tenu des cahiers de texte (après vérification immédiate, outre quelques petits mots innocents écrits par les copines au début ou à la fin des cahiers - rappelant étrangement les "cahiers de l'amitié" qu'on pouvait avoir étant gamin, et un cahier de texte avec quelques inscriptions plus bêtes qu'autre chose, celui de ma meilleure élève, et inscriptions effacées dès le lendemain car au crayon, les cahiers de textes était plutôt bien tenu pour des "milieu de CM2").
Il a indiqué de plus sur mon rapport que le travail des élèves était peu soigné, que je tolérais cela sans rien dire, encourageant des habitudes dommageables aux enfants... Je ne sais pas s'il a déjà fait faire des lignes d'écriture aux CM2 de Caucriauville. Je l'ai fait pendant 4 ans... Devant la perte de temps et d'énergie que cela représente, j'ai préféré abandonner, me "contentant" d'arracher les pages trop mal écrite ou comprenant plus de 4 fautes de copie... Je suis trop tolérante et laxiste...Je passe 3/4 chaque soir, y compris les week-end, à corriger toutes les leçons qu'ils peuvent écrire, mais je suis laxiste...Une leçon de 5 lignes demandant environ 15 minutes pour que tous l'ai copié, que faire.... Arrrgggghhhh ! Faut pas que je m'énerve, surtout deux mois après, ça sert à rien ...
Ah oui, je fais trop de projet aussi... Dommage, c'est entre autre l'inspecteur de l'an passé qui m'a incité à monter certains projets... Bon c'est vrai que j'en ai beaucoup, de projets, mais il faut savoir à un moment sur quel pied danser...
Je devrais inciter mes collègues à mettre en place un cahier d'histoire géographie qui suivrait les élèves de CE2 au CM2... Je vous laisse imaginer l'état du cahier en juin de l'année de CM2...
Bref, bien qu'il ait commencé l'entretien suivant l'inspection en me rassurant sur mon travail extrèmement fourni et sérieux, je viens de découvrir ma note par hasard en consultant mon dossier par internet : il ne m'a rajouté que 0.5 point... A ce rythme là, 0.5 tous les 4 ans, je ne suis pas prète de monter d'échelon !!!! C'est à se demander comment il faut bosser pour avoir un peu plus ! J'espérais au moins 1 point, mais non, 0.5 !!! Je ne le digère que difficilement, ... Mais bon, y'a plus important que ça dans la vie, heureusement !!! Et assez de misérabilisme (d'après l'inspecteur, nous avons dans notre école une trop forte tendance au misérabilisme...), n'oublions pas que ce charmant homme savait tenir ses 30 CM1/CM2... Il y a quelques années, à Saint-Valéry en Caux !!!!! (bien loin de notre ZEP, petite commune de bord de mer).
C'est vraiment trop injuste...
Posté par sofynet à 15:36 - Commentaires [5] - Permalien [#]
mardi 17 mai

Ah si j'étais un Jedi...

C'est d'actualité, avec la sortie du 3ème opus de la trilogie demain... Et en redécouvrant "l'Attaque des Clones", me sont venus d'étranges pensées...
Si les enseignants étaient des Jedis, qu'est-ce que ça nous simplifierai la vie ! Imaginez...
Dans la cour de récré, tel Yoda : "De te battre tu dois cesser... ", "Le bras de ton voisin, tu ne dois pas tordre", "De la force un bon usage tu dois faire", "te ranger, tu dois"... Et là, les élèves cesseraient effectivement de se battre, de se "prendre la tête", iraient se ranger à la sonnerie, qu'il n'y aurait d'ailleurs même plus, puisque ils sauraient intuitivement que c'est l'heure de rentrer... Plus besoin de se déranger pour ramasser un ballon ou fermer la grille de la cour, la simple pensée suffirait.
Dans la classe, tel Obi Wan, une passe de la main suffirait à persuader un élève de finir son exercice, de se taire, de s'asseoir correctement. Plus besoin de bouger pour distribuer les cahiers ou les feuilles, la force de l'esprit suffirait (j'ai essayer déjà de distribuer les cahiers avec la formule de Harry Potter "wingardium leviosa", mais sans succés, à part faire rire les élèves).
Avant une évaluation "Que la force soit avec vous", pendant le sport "laissez vous guider par la force" ...
Bon d'accord, il y en aurait toujours pour passer du côté obscur , mais ça c'est inévitable pour l'équilibre de la force !
Et à nouveau, on pourrait parler de la semaine des 4 Jedis !
Bon, je crois que je vais arrêter de rêver... De toutes façons, ça deviendrait trop simple, on finirait par s'ennuyer !!!
yoda
Posté par sofynet à 10:44 - Commentaires [2] - Permalien [#]
vendredi 13 mai

Renvoyés !

Non, non, je ne me répètes pas ! Cette fois, je vais vous parler de deux de mes élèves, deux des plus "charmants" de mes élèves.
Ils étaient tous les deux inscrits à l'aide au devoir, deux soirs par semaine, dans le cadre de l'association de l'école. Avec eux, un autre garçon de CM2 et deux gamines sans problèmes. Pour les encadrer, deux personnes, une étudiante qui se destine au métier de l'enseignement et une jeune enseignante. Bref deux adultes pour 5 enfants, pour 45 minutes deux fois par semaine.
Depuis le mois de novembre, les devoirs n'étaient pas beaucoup plus faits, ou mieux fait que lorsque mes joyeux drilles n'allaient pas au cour du soir. Question posée aux animatrices, elles m'apprennent, à ma grande surprise, que je ne donne pas de devoirs (ah tiens ?), ni de leçons, et que de toutes façons, les enfants ne veulent rien faire avec elles... Bon, OK, recadrons. Je leur dit donc que je donne du travail, même peu, mais tous les soirs les enfants ont au moins une leçon à revoir, une opération à faire, une poésie à apprendre ... Bref quelque chose. Et que si vraiment ils n'ont rien, le mieux est de leur faire réviser leurs conjugaison, leurs tables, leur donner des opérations, bref ne pas les laisser inactif ! D'autre part, sachant que je pars rarement pile à la sonnerie de 16h30, nous avons l'occasion de nous croiser, elles peuvent aussi me poser des questions, me demander ce qu'il en est, je suis prête à les aiguiller, sachant que mes zouaves sont loin d'être des anges. Croisées plusieurs fois, elles m'assurent que tout va bien, qu'il n'y a pas de problèmes particuliers, que les mômes sont casse pieds mais bon ...
Un jeudi matin, au mois de février si je me souviens bien, ou début mars, j'apprends que mes élèves vont être renvoyés de l'aide aux devoirs. Je l'apprends par l'aide éducatrice qui s'occupe de l'aide aux devoirs des CP. En effet, leur attitude a à ce point dépassé les limites de l'acceptable qu'elle a dû intervenir rapidement et physiquement (attraper les enfants et les faire asseoir), les deux autres personnes ne pouvant "faire face". Ils ont, lors de la séance du mardi précédent, disparu de la salle (5 enfants, deux adultes, 2 enfants disparaissent, cela me laisse perplexe ...), sont allés jeter une éponge dans les WC sales et obligés une dame de service à ramasser cette éponge, se sont balancés au dessus des rambardes, à tel point que l'un d'entre eux à failli tomber... Je dois certainement en oublier, je n'étais pas là au moment des faits.
Les animatrices, interrogées ce soir là, ont reconnu "ne pas s'en sortir avec ces deux gamins", qu'ils n'en faisaient qu'à leur tête de toutes façons. L'une d'entre elles a donné sa démission le jour même, elle avait déjà prévu de partir. Quant aux parents des enfants, la mère de l'un nous a demandé l'indulgence, vous comprenez, son gamin est influençable, et ne voulait pas de l'aide aux devoirs. Les parents de l'autre ont mis plus d'une semaine à trouver le chemin du bureau de la directrice. A l'occasion de ce rendez-vous, j'ai appris qu'il signait le contrat de comportement lui-même depuis le début de l'année environ (il me l'a dit, en me regardant bien en face, entre ces deux parents restés impassibles). Ses parents nous ont demandés de le reprendre à l'aide aux devoirs (bah tiens !) ou de les rembourser des 3 ou 4 € qu'ils avaient payés d'avance... Jusqu'au moment où je montais dans ma voiture, le père m'a redemandé l'indulgence, sans aucun remords. La dame de service qui a été humiliée par ces deux gamins de 10 ans attends toujours des excuses...
Plusieurs questions se posent alors : pourquoi accepter des gamins de toutes façons non interessés à l'aide aux devoirs, alors que d'autres en auraient besoin et envie ? Et quelle est la part de responsabilité des animatrices dans cette histoire, d'avoir laisser dégénérer une situation jusqu'à ce point ? ...
Posté par sofynet à 14:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
jeudi 12 mai

Renvoyé !

Il y a quelques semaines, nous avons du prendre une grave décision au sein de l'école : renvoyer un élève de CE2. Quand je dis renvoyer, il faut entendre déplacer dans un autre établissement de la circonscription.
Son comportement depuis la rentrée de septembre était tel qu'il devenait perturbant et dangereux pour lui même et pour ses camarades. Coups divers et répétés, insultes envers les enfants, envers les adultes, peur de rien... Un gamin haut comme trois pommes réussissait non seulement à perturber sa classe, mais l'ensemble de l'établissement. Lorsque son enseignante le changeait de classe pour "calmer le jeu", loin d'être impressionner, il en faisait un jeu.
Je l'ai eu dans ma classe une matinée : il a réussi à mettre de l'encre par terre (avec un bic, il faut le faire !) , à tomber trois ou quatre fois de sa chaise, à interrompre mes élèves pendant leur récitation de poésie (en ajoutant par exemple à la fin de chaque vers une partie du corps, sans en oublier aucune, évidemment... Cela peut faire sourire - j'ai souris quelques secondes- mais au bout d'un moment ça énerve). Ma chance a été que mes élèves ne sont pas entrés dans son jeu ce matin là, mais honnêtement, je tire mon chapeau à Héloïse (ma collègue) qui se l'est coltiné la moitié de l'année.
Ce petit môme de 8 ans n'a peur de rien, et maîtrise les grossièretés de façon exceptionnelle (tu me casses les c... a-t-il dit à une collègue qui lui faisait une remarque). Il va sans dire que les parents ont été moult fois convoqué, mais ne comprenait pas ce qu'on pouvait reprocher à leur charmant bambin, celui-ci étant tellement innocent, ne pouvant user d'un tel langage... C'est bien sur les enseignants qui étaient en fautes dans cette histoire, à les écouter. Après plusieurs rendez-vous avec l'inspecteur, le verdict a fini par tomber : renvoyé ! C'est quand même inquiétant d'en arriver là avec un gamin de 8 ans... Doit-on subir cela comme un échec ? Peut être, peut être pas...Dur à dire parfois... Mais comme un soulagement, ça c'est sur !
Posté par sofynet à 14:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
lundi 25 avril

Allitée

Me voilà allitée pour un petit moment, afin de "fabriquer" dans les meilleures conditions possibles un petit bout'chou pour le mois d'octobre. Un incident de parcours m'oblige à rester au fond de mon lit.
J'ai donc dûe "abandonner" 20 "charmants bambins" à leur triste sort, mais le choix n'a vraiment pas été corneillien.  Bien que j'aime mon métier, jamais je ne le ferais passer avant ma vie privée, mon conjoint, ma famille, ma santé et celle de l'enfant que je porte.
Je profiterais de cette immobilisation pour "rattraper" un peu le retard que j'ai dans le récit des événements liés à l'école (dans la mesure du possible !).
Donc ce blog va revivre un peu, après 3 mois de stand bye !!! See you soon !
Posté par sofynet à 09:04 - Commentaires [4] - Permalien [#]
mercredi 16 février

Et voilà !!!

ça se confirme : deux postes d'enseignants disparaissent dans notre école... Et 19 CLIS en seine maritime !!! 19 !!! Je trouve que ça relève du grand n'importe quoi !!! 6 CLIS rien que sur la circonscription où je travaille ...  
Posté par sofynet à 09:28 - Commentaires [2] - Permalien [#]
dimanche 06 février

Oh les sales mômes !!!

Il y a quelques semaines, c'était mon anniversaire. J'avoue, j'avais fait un peu de pub discrète auprès de mes charmants bambins, comme tous les ans, juste pour avoir un beau dessin le jour dit... Et là, quelle ne fut pas ma surprise de trouver ce matin là sur mon bureau un sac contenant un dessin, certes, mais également un gâteau, des boissons, des bonbons, et un cadeau... Surprise de quelques uns de mes élèves... J'en avais les larmes aux yeux, et je me suis dit que finalement, l'autorité devait être appréciée... La journée a continuée sur le même thème : dessins et petits mots dès que je quittais mon bureau, petits cadeaux à 13h30, ... J'ai été tellement gâtée que j'en étais presque gênée...

Après cette journée de liesse, je me suis dit que finalement, tout allait bien, que ma classe était enfin devenue sympa...

Une semaine plus tard, retour de récréation de l'après midi, l'un de mes élèves me glisse : "Maîtresse, il faudrait que je vous parle de la part des garçons"... Étant donné que ce gamin est plutôt sympa, ouvert, ... je m'attendais a une petite blague, je ne sais pas trop... Rien de spécial...

Je suis tombée de haut lorsqu'en lui donnant la parole quelques instants plus tard je m'entends dire que je persécute les garçons de la classe, qu'il n'y a qu'eux que je puni, que lorsque je crie dans la classe, ce n'est que contre eux (je dois avoir un super pouvoir pour n'envoyer des ondes négatives qu'aux garçons, ma foi).

Un peu surprise, mais ouverte à la critique et au débat (à la mode et surtout dans les programmes actuels), je propose qu'on en discute et que chacun me donne son avis... Les filles sont frappées d'un étrange mutisme, alors que les garçons se déchaînent de plus belle, comme quoi ils n'auraient pas le droit de parler en classe (ce qui signifie pour eux échanger quelques mots d'un bout à l'autre de la classe, après vérification), que je ne les préviendrais pas assez avant de les punir... 30 minutes de récriminations non stop...Même des choses concrètes, comme les nombres de contrats baissés de chacun en janvier (système interne à l'école pour la discipline), rien n'y a fait. J'ai mis un terme au débat, et honnêtement, j'en suis ressortie un peu secouée, remettant en cause ma gestion de classe... Et puis j'ai discuté avec mes collègues, qui m'ont rappelés entre autre que j'avais à faire à des préadolescents, que ces chers bambins, pour la plupart, avait mis la classe dans tous ses états en septembre, et que de toutes façons, on ne fait pas la leçons aux adultes quand on a 10 ans et qu'on communique au moyen de coups de pieds et de coups de poings, comme c'est souvent le cas dans l'école...

Bref, j'ai profité des quelques jours d'occupation de l'école (voir message du 5 fév) pour réfléchir et me ressaisir : j'ai changé les bureaux de place, je suis revenu a du "frontal" et j'ai prévu quelques "réjouissances" de rentrée, pour leur rappeler qui est l'enseignant, et que s'ils étaient irréprochables, ils ne m'entendraient certainement pas crier...

Ah là là, les sales mômes !

Posté par sofynet à 15:33 - Commentaires [3] - Permalien [#]